Logo_Carré_CR.png

Bienvenue au Comité régional Occitanie des clubs alpins français et de montagne

Compte rendu du 10 et 11 Juin 2018 : Le Groupe espoir escalade Occitanie en sortie à Vingrau


Le week end du 10 et 11 juin le groupe s’est décidé ( à moins que ce soit la météo qui l’y ait invité…) à aller gratter de la gomme sur la grande barre rocheuse de Vingrau, dans les fameuses dalles à gouttes d’eau au dessus des vignobles.
C’est seulement un petit groupe de 7, survivants ou échappés des examens de fin d’année, qui ont pu être au rendez vous au petit matin, place Jules Julien comme à notre habitude. Et hop en minibus direction le sud , vers Saint Bauzilles-de-Putois, village un plus charmant que son nom, à une vingtaine de kilomètres de Perpignan.
Après une marche d’approche épicée, trois cordées motivées se sont élancées côte à côte sur deux grandes voies du secteur « le Carcassonnais ». Les longueurs ont été, ils faut bien l’avouer, plus faciles à grimper que les pierriers gravis au préalable en plein cagnard ( heureux sont ceux qui se lèvent tôt, et qui marchent vite… soit pas toujours nous ).

Cependant, ces deux grandes voies en trois longueurs, dans de jolies dalles à n’en plus finir, nous ont tout de même bien fait chauffer les mollets. Une fois arrivés en haut des voies c’est un paysage magnifique qui se déployait à nos pieds. S’en était presque ( j’ai bien dit presque) à espérer qu’il y ait des noeuds dans les cordes, histoire d’y rester un peu plus longtemps, avant de les lancer pour la descente en rappel.
En soirée nous avons rejoint le joli camping de la Periere, à Tuchan, au milieu des vignes et du paysage aride des corbières. Après avoir planté les tentes nous avons fortement apprécié ld’y trouvé une grande piscine où se raffraichir. C’est ainsi que nous avons achevé la journée version luttes aquatiques (aucun noyé), avant de détendre les muscles congestionnés via de beaux concours de plats. La soirée à l’heure du pique nique fut en suite l’occasion de découvrir ou réviser selon les cas, des noeuds et certaines manipes comme celle du mouflage.
Le lendemain, nous étions décidés à nous montrer plus vaillants que la veille et à s’enquiller plusieurs grandes voies dans la journée. Nous avons donc rapidement rejoint « VDP » le secteur le plus proche , avec notamment en ligne de mire « Carabibine », une des plus belles envolées du spot. Chauds-bouillants nous avons entamé l’ascension … mais c’était sans compter la pluie et le ciel bien gris , qui dès la première longueur nous ont fait redescendre au plus bas, au sens propre comme au figuré. Le dépit était à son comble, si bien que l’idée de rentrer plus tôt sur Toulouse pour terminer la journée en salle et réviser les manipes nous a effleuré l’esprit … Mais heureusement, le ciel se dégageant de nouveau, le joli calcaire de Vingrau nous a incité à revenir se frotter au cailloux. Il était un peu tard pour se relancer en grande voie, d’autant plus que les aléas de la météo ne nous inspirait pas confiance. Nous nous sommes donc dirigés vers des secteurs de couenne, où, comme pour nous remonter le moral, de très belles voies nous ont donné du fil à retordre. Enfin , avant de reprendre la route du retour bien fatigués, nous nous sommes livrés à une collecte de thym de grosse envergure, de quoi se rappeler Vingrau pendant plusieurs mois à l’heure de la tisane.

Share
Compteur d'affichages des articles
260322