Logo_Carré_CR.png

Bienvenue au Comité régional Occitanie des clubs alpins français et de montagne

Humilité et humidité à la fête de la fissure 2019

Le Samedi, L'Epaf fait connaissance avec l'Ossau

- Emmanuelle réalise en famille la voie des surplombs (280m, TD), très louvoyante et physique. A chaque relais, elle relit le topo et échange avec ses compagnons de cordée avant de s'engager, car la moindre erreur d'itinéraire est vite sanctionnée.

- Pendant ce temps, Coralie, encordée avec Julien La Crampe, initiateur alpi de l'équipe Espoir , va visiter l'éperon Est.

- Anaïs part pour une belle découverte du massif part avec Didier Hallouin, dans la traversée des quatre pintes … euh pointes (D+,800m). Son enjeu est de grimper suffisamment vite pour suivre la cordée expérimentée d'Eric Girardin et de Loïc Hallouin. Départ dans la voie à 7h30. Très belle longueurs en 5 plus, passages en corde tendue . Recherche d'itinéraire, réel bonheur de grimpe dans les dièdres et les fissures. Tout est réalisé en-tête jusqu’à la pointe Aragon ( 10h30). Une chute de pierre interrompra l'ascension. Gestion très efficace de l’accident et évacuation de Didier et Loïc qui s'en sortira avec une fracture du poignet. Recomposition des cordées pour poursuivre ensuite avec Eric. Réalisation de la traversée vers le grand pic (sommet à 15h) avec ses passages clés de boîte-aux-lettres et de trous de spéléologues. Ambiance humide après un passage de grêle. Descente pour le rein de Plombie, désescalade et rappel.

 

Pour cette 10 ème édition de la fête de la fissure, apéro du samedi soir bienvenu, rencontre discussion, et punch à volonté pour le petit peuple du rocher.

Dimanche, on révise ses classique avant le brouillard

Pluie annoncée a 14h, alors les programmes sont en conséquence :

Anaïs, Coralie et Julien partent dans La voie des surplombs qui est facilement rappelable. Malgré la fatigue, Coralie se motive, et arrive en en-tête au quatrième relais. Julien fera la dernière longueur en un éclair (avant les éclairs). Beaux rocher aux lichens jaunes, et gestion des rappels avec une autre cordée de l'équipe espoir mixte. En parallèle, Manue déroule dans la voie la Mailliy(180 m 6a) .

Un super week end permettant de vérifier quelques constantes :

  • C'est toujours quand on a oublié le décoinceur, qu'il faut désescalader et qu'il grêle, que le friend décide de rester bloqué dans sa fissure (ça devrait être sur les notices, non?)
  • Dans l'Ossau, la recherche d'itinéraire n'est jamais acquise (même si on a déjà fait le trajet !)
  • A l'Ossau, le Cinq sup montagne, « t'en as pour ton argent » !
  •          

 

Share
Compteur d'affichages des articles
371949